En ce qui concerne l'incendie qui s'est produit à Anseillan près de Pauillac, les pompiers sont intervenus très rapidement et nous n'en doutons nullement. Toutefois, la grande échelle venant de Lesparre a quand même mis au minimum 20 minutes pour arriver sur les lieux. Les faits sont là, en voiture en tenant compte des limitations, il faut plus de 25 minutes pour faire le trajet et même si les véhicules de secours sont prioritaires la distance à parcourir reste la même. 

Un constat : les habitations sont souvent détruites en totalité lorsque les incendies se déclarent la nuit, les week-ends et les jours fériés. 

Sud-ouest du 14 septembre 2014

Le Temple (33) : une maison détruite par le feu 

Les cinq occupants, indemnes, ont été relogés par la famille.

Le Temple Une maison détruite par le feu Photo SO

Une maison de 80 mètres carrés a été entièrement détruite par le feu sur la commune du temple dans la nuit de samedi à dimanche vers 4 heures 30 du matin. 

Les pompiers ont dû déployer deux lances pour venir à bout de l'incendie. Les 5 occupants ont été relogés par la famille.

Sud-Ouest du 15 septembre 2014

Charente : un corps carbonisé retrouvé dans un pavillon 

L’incendie d’un pavillon, dimanche après-midi à Cherves-Richemont, près de Cognac, a fait une victime non identifiée. Il pourrait s’agir d’un drame familial.

Charente Un corps carbonisé retrouvé dans un pavillon Photo A. Lacaud

Le pavillon a entièrement été détruit par les flammes.

"Le drame s'est noué en début d'après-midi, dimanche, rue des Vignes à Cherves-Richemont, en plein milieu du bourg de la commune du Cognaçais. Les pompiers ont été alertés à 15 h 28 par des voisins, qui avaient vu de la fumée sortir du pavillon situé au numéro 4. 

Les hommes des centres de secours de Cognac et Jarnac, qui intervenaient avec une échelle et deux fourgons, n'ont pu empêcher la destruction totale de la maison. En revanche, ils ont réussi à éviter une propagation au pavillon jumeau à sa gauche, dont l'habitante était absente."

2014_09_15_SO_Charente_Un_corps_carbonisé_retrouvé_dans_un_pavillon

Sud-Ouest du 16 septembre 2014

Une maison détruite par le feu à Anseillan 

Dimanche soir, une maison a brûlé à Anseillan. Sans faire de blessé.

Une maison détruite par le feu à Anseillan Photo C. Pegard

Ce qu’il restait de la maison, lundi matin.

"Un incendie s'est déclaré dimanche 14 septembre, aux alentours de 21 h 40 à Anseillan à Pauillac. Le feu a pris naissance sans cause apparente dans la chambre du bébé au 1er étage d'une maison d'habitation au coin de la rue de la gravette où vivait une famille de cinq personnes. Le couple de propriétaires et trois enfants dont une petite fille d'un mois et demi, un garçonnet de 4 ans et l'aînée de 12 ans. Étant tous dans la cour intérieure au moment du dîner, tous sont sortis indemnes si ce n'est très choqués par l'ampleur du désastre. Fort heureusement le bébé dormait au rez-de-chaussée. 

Les compagnies de pompiers de Pauillac, de Saint-Laurent et de Lesparre sont arrivées très rapidement sur les lieux avec un important dispositif. Une échelle de Lesparre, deux fourgons à incendie notamment, car les ressources en eau étant peu approvisionné dans ce type de quartier. Présent sur place également, la gendarmerie et le maire Florent Fatin."

2014_09_16_SO_Une_maison_détruite_par_le_feu à_Anseillan

Sud-Ouest du 17 septembre 2014

Agen : incendie en centre-ville 

Un feu s'est déclaré, ce mercredi après-midi dans la rue des Autas, au 2e étage d'un immeuble

Agen incendie en centre-ville Google maps

Ce mercredi, vers 16 h 30, les pompiers ont été appelés par la commerçante qui tient un magasin de produits portugais, sis rue des Autats, une petite voie perpendiculaire au boulevard de la République, en direction de la place du Pin, c'est-à-dire en plein-ville d'Agen. 

L'incendie s'est déclaré presque au dessus du magasin tenue par la commerçante portugaise, et ce au 2e étage d'un immeuble en pierres assez anciens. 

En raison de la configuration de la rue, les opérations menées par les secours sont délicates. Coupé une première fois, le feu s'est ranimé à la grande inquiétude des locataires des immeubles voisins. 

Les pompiers poursuivent leurs opération.

 

Agen le feu touche 2 immeubles Photo T. Suire

2014_09_18_SO_Agen_Le_feu_touche_2_immeubles

Sud-Ouest du 17 septembre 2014 

Charente-Maritime : trois logements détruits par les flammes  

Un violent incendie a ravagé le centre-bourg de Nieulle-sur-Seudre dans la nuit de mardi à mercredi. Trois familles ont dû être relogées. La mairie lance un appel à la solidarité

Charente-Maritime 3 appartements détruits par les flammes Photo M. Seillac

Trois appartements situés 7, rue Isaac-Garesche ont été détruits par les flammes.

"Un violent incendie a ravagé le centre bourg de Nieulle-sur-Seudre dans la nuit de mardi à mercredi. Trois appartements situés 7, rue Isaac-Garesche ont été détruits par les flammes. Il a fallu le travail acharné de 31 sapeurs-pompiers pour venir à bout du feu."

Charente-Maritime 3 appartements détruits par les flammes 1 Photo M. Seillac

Il a fallu le travail de 31 sapeurs-pompiers pour stopper l'incendie.

2014_09_17_SO_Charente_Maritime_3_logements_détruits_par_les_flammes

Sud-Ouest du 17 septembre 2014

Cescau (64) : une famille relogée après l'incendie de sa maison 

Le sinistre a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi 

Vingt-six pompiers ont oeuvré de minuit à 9 heures dans la nuit de mardi à mercredi à Cescau, près de Pau. Une maison a été en partie calcinée par un important incendie. 

Le sinistre se serait déclaré dans un circuit électrique avant de se propager à la maison. La charpente est sérieusement endommagée. 

La famille a été relogée chez des amis. 

Sud-Ouest du 18 septembre 2014

Saint-Seurin-de-Prats (24) : la foudre s'abat sur un vieux séchoir à tabac 

L'incendie, spectaculaire, n'a pas fait de blessé

Saint-Seurin-de-Prats La foudre s'abat sur un vieux séchoir à tabac Photo S. Bassilieaux

Le séchoir à tabac a entièrement brûlé

Ce mercredi soir vers 22 h 45, la foudre s'est abattue sur un vieux séchoir à tabac situé aux Auvergnats, lieu dit de la commune de Saint-Seurin-de-Prats, près de Vélines.  

Appelés vers 23 heures, les sapeurs-pompiers de Sainte-Foy-la-Grande, commune girondine voisine, dirigés par le capitaine adjoint Bouilhac, sont intervenus pour contenir l'incendie du vieux bâtiment de 250 m². Le feu avait commencé à se propager à un champ voisin, dont l'herbe était très sèche.  

L'incendie a entraîné la coupure d'un câble électrique. Les gendarmes de Vélines et les agents d'EDF étaient également sur les lieux.  

Fort heureusement, on ne déplore aucun blessé et l'incendie a été vite maîtrisé.