Sud-Ouest du 11 juillet 2014

Tarnos : 400 000 euros pour les plages

Tarnos 400 000 euros pour les plages Photo J.-Y. Ihuel

Bernard Lapébie entouré de Lucie et Kévin, deux ASVP, lors d’une de leurs patrouilles à la plage du Métro.

"Pourquoi une motion a-t-elle été adoptée, en Conseil municipal, vis-à-vis de la surveillance des plages ?

Cette motion n'est pas uniquement tarnosienne. Les communes adhérentes au syndicat de baignade landais la proposent à leurs Conseils, afin de désapprouver le désengagement de l'État pour la mise à disposition de maîtres nageurs CRS. Cela vaut autant pour leur nombre (nous n'avons plus que trois CRS MNS pour deux plages) que pour la durée (les CRS MNS ne sont présents que du 4 juillet au 31 août). 

Du 5 juillet au 31 août, les plages sont surveillées de 11 à 19 heures par les MNS recrutés par la Ville et les MNS CRS (pour le Métro) et les MNS recrutés par la Ville, uniquement (plage de la Digue). 

Du 14 juin au 4 juillet et du 1er au 14 septembre, la surveillance (de 12 heures à 18 h 30) incombe aux 16 MNS recrutés par la ville."

2014_07_11_SO_Tarnos_dans_les_Landes_400_000_euros_pour_les_plages 

Sud-Ouest du 10 juillet 2014

Cap-Breton : Petit passage en revue des plages avant le rush

Cap-Breton Landes Petit passage en revue des plages avant le rush Photo X. Gès

Ciel bleu, mer belle, postes de secours opérationnels : la saison est lancée.

"On ne change pas un dispositif qui fonctionne. La formule pourrait servir de conclusion à la traditionnelle visite du dispositif de surveillance des plages capbretonnaises par les élus et les différents représentants des services concernés (MNS civils et CRS, gendarmes, policiers et employés municipaux, pompiers, etc.).  

Cinq postes de secours, sept plages, 12 nageurs sauveteurs des CRS (comme en 2013), du 5 juillet au 31 août, 37 sauveteurs civils en haute saison : toutes les plages sont désormais surveillées de 11 à 19 heures en plein été. Les patrouilles préventives du club de sauvetage côtier sont reconduites sur les plages non surveillées. Deux sauveteurs diplômés sont positionnés à La Savane, pour sillonner le littoral et informer des risques encourus. On sent là la griffe de Stéphanie Barneix, la championne multi-médaillée de sauvetage côtier, qui apporte toute son expertise à dispositif. Le maire, Patrick Laclédère, lui a rendu un hommage appuyé."

2014_07_10_SO_Cap_Breton_Landes_Petit_passage_en_revue_des_plages_avant_le_rush