Sud-Ouest du 19 juin 2014

Les pompiers se forment à la gestion des incendies

Les pompiers se forment à la gestion des incendies Photo S. Saint-Araille

Les stagiaires ont manipulé les ordinateurs mis à leur disposition dans le cadre de cette formation.

Depuis mardi et jusqu'à demain, le centre de secours de Houeillès reçoit plusieurs délégations dans le cadre de recyclage, qui ont lieu tous les trois ans sur les opérations de feux de forêt notamment. Les pompiers lot-et-garonnais étaient présents durant la première journée, puis ce sont les Landais qui sont arrivés dans les locaux les jours suivants. 

Exercices de simulation 

Le commandant Claude Plana n'avait de cesse de surveiller le déroulement de cette formation en étant près des pompiers qui manipulaient les 14 ordinateurs branchés en réseau. Ainsi, par exemple, un soldat du feu utilisait un levier représentant une commande d'avion et, devant trois écrans, surveillait et indiquait la progression d'un feu de forêt. Franck Ondini, opérateur de simulation, fournissait quant à lui les détails de ces stages. 

Cette simulation a été mandatée par le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) du Lot-et-Garonne auprès de l'école de la sécurité civile basée à Valabre (Bouches-du-Rhône). Elle permet une formation technique pour les feux de forêts, feux de maisons, inondations… Des simulations de ce type ont d'ores et déjà eu lieu en Haute-Savoie, Alpes-Maritimes, Lot-et-Garonne et ultérieurement dans le Lot. 

Un équipement important 

Lors de ces exercices, tout est étudié : la force du vent, la vitesse de propagation ainsi que la réalité du terrain. Les réflexes des sapeurs-pompiers sont ensuite étudiés lors de débriefings en fin de journée. 

Les cartes des départements du Var, des Bouches-du-Rhône et du Lot-et-Garonne sont présentes dans la salle. Différents ordinateurs aident au déroulement de l'exercice mais les stagiaires ont également leur propre matériel. L'école de Valabre développe également d'autres risques de simulation : inondations, sauvetage, déblaiement, avalanches… Avec un tel équipement le citoyen peut être rassuré.