Sud-Ouest du 5 août 2013

Noyades : Une vie sauvée en 30 secondes grâce l'hélicoptère de la gendarmerie

Ecureuil 64, l'hélicoptère de la gendarmerie de Bayonne, opère en mer, entre Soustons et Hendaye. Reportage

1132678_2162607_460x306p Photo J.-D. Chopin

"Écureuil 64 n’a pas volé son nom. Il est agile, rapide comme l’éclair. Depuis la base de Biarritz, l’appareil est sur zone en quelques instants. Une minute pour rejoindre les plages d’Anglet, 9 pour celles d’Hendaye et 12 pour « monter » jusqu’à Soustons. Le plus bluffant est la rapidité d’exécution d’un hélitreuillage au-dessus des vagues. 30 secondes. La mécanique de Turbomeca n’y est plus pour rien. Celle, très bien huilée, de l’équipage prend le relais. « Il faut adapter la hauteur de l’hélicoptère à celle de la houle », note le capitaine Saintespes, pilote, qui commande le détachement aérien. Il en va de la vie du futur sauvé et du sauveteur. Le plongeur est largué à proximité du nageur, au ras de l’eau, à 2 mètres de hauteur. L’engin remonte instantanément à 5 mètres. Le souffle des pales ne doit pas gêner le sauvetage. Le plongeur passe une sangle autour des bras du baigneur en difficulté, l’accroche au treuil. Un geste, entendu avec la cabine, et voilà le treuil actionné. Sauvé."