Sud-Ouest du 2 août 2013

L'été sous une chape de chaleur

Après un printemps morose, le mois de juillet a été l'un des plus chauds jamais recencés. Août démarre dans la même veine, la journée d'hier ayant été la plus torride de l'année.

L'été sous une chape de chaleur Photo Q. Salinier

Tous les moyens étaient bons pour se rafraîchir, hier, comme ici sur la place des Quinconces à Bordeaux

"Dans le Sud-Ouest, on a même enterré juillet 2006 sur le critère de la durée de la vague de chaleur - suivant les villes, entre 20 et 24 jours, avec des températures maximales supérieures à 30 °C. Mais ce nouveau record n’a pas de valeur centenaire en de nombreux points de la région, où il a fallu attendre l’après-guerre pour disposer de relevés fiables. À Bordeaux, où le recul est plus important, on sait que les mois de juillet 1921 et 1928 avaient été torrides plus longtemps encore."

"Les températures ont grimpé alors qu’un vent sec soufflait sur la région, ce qui a convaincu les autorités de classer les cinq départements d’Aquitaine en risque feux de forêt « sévère ». Deux avions Canadair ont été maintenus sur le tarmac de Bordeaux-Mérignac. Mais on ne signalait pas hier de sinistre significatif."

2013_08_02_SO_L'été_sous_une_chape_de_chaleur