Pas de canadair en Gironde durant l'été

Lors de la présentation du dispositif de sécurité estivale 2013, le préfet de Gironde a annoncé, sans surprise, que les moyens aériens de lutte contre les incendies de forêt ne seront pas postés en permanence à Mérignac durant la période estivale.

Une décision mal perçue par plusieurs élus médocains, mais aussi par l'association Gironde Vigilante, qui défend les intérêts des usagers des services d'incendie et de secours de la Gironde, notamment en milieu rural. "Une nouvelle fois, on va prendre des risques alors que l'on a déjà vécu deux catastrophes environnementales ces deux dernières saisons. On n'a retenu aucune leçon car, quand l'incendie de Lacanau ets survenu l'été dernier, le département n'était pas en risque sévère", rappelle Jean-Francis Séguy, président de Gironde Vigilante.

Ce dernier regrette que l'on protège en priorité davantage la forêt du Sud-Est que le massif forestier aquitain, qui a une vraie valeur économique. "Notre forêt aurait-elle perdu de la valeur aux yeux des pouvoirs publics pour qu'on la sacrifie ?, s'interroge-t-il. Ceci dit, l'association critique l'absence de moyens aériens en Gironde et le manque de réactivité, mais en aucun cas le travail des pompiers.

JDM_du_24_mai_2013_Pas_de_Canadair_durant_l'été