Toujours privées de Canadair, les Landes craignent les feux de l'été

Les Canadair ne seront pas prépositionnés à Mérignac cet été sauf si le "risque sévère" est déclaré. De quoi attiser les inquiétudes.

Toujours privées de canadair Photo archives N. I. L.

Finalement, le département n'a dû le positionnement des Canadair à Mérignac lors des étés 2009, 2010 et 2011 qu'à son bourreau, Klaus

"Pas l’ombre d’une aile de Canadair sur la base de Mérignac, cet été encore. L’information, d’abord annoncée par le préfet de Gironde, Michel Delpuech, a été confirmée par la préfecture des Landes cette semaine. Les moyens aériens - Canadair voire Dash - seront prépositionnés en Gironde uniquement quand le « risque sévère » (1) de feux de forêt sera déclaré. « Dans l’hypothèse où ce niveau serait décrété dans le Sud-Ouest et dans le Sud-Est (base historique des Canadair, NDLR), ce sera au ministère de trancher », a fait savoir la préfecture des Landes."

"Pour autant, côté DFCI, on met en évidence les délais d’intervention des bombardiers, fatalement plus longs au départ de Marignane. « Depuis le Sud-Est, les Canadair mettent deux ou trois heures avant d’arriver, reprend Benoît Bodennec : cela peut vite se traduire par des dizaines d’hectares brûlées. Alors que, depuis Mérignac, ils sont là en une demi-heure. En trente minutes de plus, ils peuvent effectuer déjà deux ou trois rotations. »"

2013_05_24_SO_Toujours_privées_de_canadair_les_Landes_craignent_les_feux_de_l'été_