Sous la conduite de son président, Alain Bérard, et en présence notamment du maire de la commune, Christophe Birot, et du major Régis Batailley, chef du centre de secours d'Hourtin, la section locale de la Défense des forêts contre l'incendie (DFCI) a tenu son assemblée générale annuelle statutaire la semaine dernière. Cette association syndicale autorisée, obligatoire pour tous les sylviculteurs de la commune, regroupe 360 adhérents pour 11 389 hectares de forêts.

Hourtin Une forêt à entretenir Photo R.B.

Le président de la DFCI, Alain Bérard, est ici entouré du maire, conseiller Général Christophe Birot et du major Régis Batailley, chef du centre de secours d'Hourtin.

Alain Bérard a par ailleurs attiré l'attention du maire, doté aussi en l'occurrence de sa casquette de conseiller général, sur les risques forts encourus par une forêt tout juste renaissante pour justifier sa demande d'implantation d'une seconde unité d'intervention du Sdis dans la commune. Une revendication que Christophe Birot a promis de soutenir… mais dont l'issue dépendra surtout des choix politiques suivis tant par le Sdis que le Conseil général. Et de rappeler que le nombre d'interventions augmentait de 7 % chaque année et que 53 % du budget du Sdis était pris en charge par le Conseil général.

SO_du_24_avril_2012_Hourtin_Une_forêt_à_entretenir