Salles : Elle meurt dans les flammes

Une sexagénaire a péri dans l'incendie de sa maison, vendredi soir.

Elle meurt dans les flammes Photo Ph.D.

L'incendie a totalement détruit l'habitation. Le corps calciné de l'occupante a été découvert dans les décombres.

Catherine Fromentin, 60 ans, est morte dans l'incendie de sa maison, vendredi soir. L'alerte a été donnée par des voisins à 22 h 30, quand une forte odeur de brûlé a été perçue et que les flammes commençaient à lécher l'habitation de la famille Fromentin, 13 chemin de Basquin à Salles.

Les sapeurs pompiers ont dépêché sur place de gros moyens d'intervention venus de Salles, Biganos et Cestas pour essayer de circonscrire ce sinistre qui se propageait sur la maison voisine. Le lieu est en effet composé de plusieurs maisons jumelées avec des murs mitoyens.

Le mari est gravement brûlé

Les pompiers ont lutté pendant plus de quatre heures avant de pouvoir pénétrer dans l'habitation. Ils ont alors découvert le corps calciné de Catherine Fromentin. Son mari, Philippe, 63 ans, avait pu, s'extraire de la maison par le côté mais il souffrait de graves brûlures. Il a été évacué vers le centre des grands brûlés de l'hôpital Pellegrin à Bordeaux. Catherine Fromentin est restée prisonnière des flammes et son corps a été découvert à côté du poêle à bois encore en fonctionnement. L'origine de l'incendie est encore incertaine et les enquêteurs de la Gendarmerie tenteront de déterminer s'il s'agit d'une défaillance électrique, d'un défaut du système de chauffage ou d'un tout autre phénomène. Les dégâts sont très importants. L'habitation a été détruite en totalité.

Un quartier en émoi

Le quartier de Salles, où a eu lieu ce drame, était en émoi hier matin. Le couple, qui habitait cette maison depuis deux ans après avoir effectué des travaux d'embellissement, y était très apprécié du voisinage.