Carcans le 4 juin 2010

Communiqué de presse

Le Président du Tribunal de Grande Instance de Bordeaux a prononcé la relaxe pour l’ensemble des prévenus accusés de diffamation ou de complicité de diffamation envers le SDIS, suite aux propos tenus après l’affaire de BAZAS (drame du 7 juin 2007).

Pour Gironde Vigilante qui avait son Président, Jacky COSTES et son Vice-président parmi les prévenus, ce jugement est une grande victoire, à mettre sur le compte de son combat pour la Défense des Usagers des Services Publics d’Incendie et de Secours de la Gironde.

Ce jugement reconnaît qu’il y avait une absence totale d’intention de nuire dans les propos tenus par Jacky COSTES qui s’inscrivaient dans un débat d’ordre général et que les critiques formulées étaient acceptables, car justement faisant partie du droit à la libre critique pour une association comme la nôtre.

Pour Gironde Vigilante qui attendait ce jugement depuis plus de deux ans, c’est une grande satisfaction de voir son Président relaxé et nous allons maintenant continuer notre combat pour qu’il n’y ait pas de secours aux biens et aux personnes à deux vitesses dans notre département.

A 76 ans, Jacky COSTES est plus que jamais déter-

miné à défendre notre sécurité en ruralité.

                               

Le Secrétaire de Gironde Vigilante, Jean-Francis SEGUY